Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • USA: à cause des incendies, des parkings transformés en camps en Californie
  • Burkina: le Président Kaboré en visite officielle au Japon
  • France: plus de 100 mille "gilets jaunes" dans les rues ce samedi
  • Burkina: l'échangeur du Nord, à Ouaga, inauguré ce jeudi
  • Maroc: le TGV reliant Casa à Tanger inauguré ce jeudi
  • Abidjan: un taxi-compteur a manqué de chuter du pont de Gaulle, mardi
  • Algérie: collision entre un bus et un véhicule touristique à Djelfa, 3 morts
  • Côte d'Ivoire: un guide de gestion des flux migratoires élaboré
  • Burkna: l’échangeur du Nord à Ouaga ouvert à la circulation le 15 novembre
  • Mauritanie: collision entre deux bus dans le Centre, 11 morts

Infrastructures: les systèmes intelligents vont aider à préserver les routes

ActualitéPublié le 08-11-2018 16h31

Le ministre Bruno Koné a exprimé ses regrets quant aux agressions faites sur le réseau routier. Ph Acturoutes

Un peu désolé. Le ministre de l’urbanisme et de la construction, Bruno Koné, a exprimé ce jeudi ses regrets quant aux agressions faites sur le réseau routier en vue du développement des réseaux électriques et d’eau potable surtout pour le récent projet d’extension de la fibre optique. 

«C’est avec un déchirement au cœur que nous avons dû casser des voies des voies pour faire passer des câbles. Cela ne se serait pas produit s’il était prévu des fourneaux ou des gaines le long des voies», a remarqué Bruno Koné. 

Le ministre représentait son collègue de l’équipement et l’entretien routier, Amédée Kouakou, à l’ouverture du 3e Salon des infrastructures d’Abidjan (SIA 2018). 

Placé cette année sous le thème «Penser l’aménagement du territoire en intégrant les réseaux intelligents, le SIA est une plate-forme des acteurs clés du secteur des infrastructures en Côte d’Ivoire dont la renommée atteint désormais la sous-région voire l’Europe. 

La pertinence du thème a été expliquée dans une conférence inaugurale par le conseiller auprès du premier ministre chargé des infrastructures, Siele Sliue.

Selon lui, l’utilisation des systèmes d’automatisation «permet à l’usager de mieux maîtriser les dépenses et au fournisseur d’optimiser la production en fonction de la demande». 

Dans le cas spécifique de l’aménagement du territoire, l’implication des réseaux intelligents aide l’Etat à «réduire le déséquilibre entre les régions et de mieux redistribuer les fruits de la croissance». 

Le processus doit cependant répondre à quatre exigences: l’exigence des consommateurs, celle des nouvelles technologies, celle des réseaux et de l’espace, et enfin celle du réchauffement climatique. 

Le président du Groupement ivoirien des BTP (GIBTP), Philippe Eponon a résumé la nécessité d’intégrer les systèmes intelligents dans l’aménagement du territoire par le fait que cette option «conduit a plus d’efficacité». 

Le SIA se tient sur l’espace du futur centre d’exposition à Port-Bouet (route de l’aéroport) jusqu’au samedi. En plus des stands d’exposition, des panels de haut niveau et des séances «B to B» sont proposés aux visiteurs qui, selon le commissaire général, Boga Ismael, devraient atteindre la barre symbolique de 5000. 

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

 

 

 

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: