Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Aéronautique: Boeing suspend la production d'avions commerciaux
  • Aéronautique: la production d'A320 sera réduite de moitié (Airbus)
  • Togo: les débarquements de voyageurs suspendus à l'aéroport de Lomé
  • France: l'aéroport d'Orly ferme à compter de ce mardi soir
  • Mayotte: 3 tonnes d'équipements anti-coronavirus livrés par l'avion présidentiel
  • Plateau: l'activité des wôrô wôrô et des pinasses suspendue
  • Abidjan: opération de désinfections des rues contre le coronavirus
  • Cameroun: deux vols spéciaux pour évacuer les ressortissants français
  • Coronavirus: l'ONU prévoit une chute de 30% des recettes du tourisme
  • Chine: réduction drastique des vols internationaux à partir de dimanche

Transports: l’application de la limite d’âge des véhicules reportée à fin juin

ActualitéPublié le 10-04-2018 17h01

Les engins vieillissants sont sources de pollution de l’environnement et de risque d’accident. Ph. N'Guessan N.

Les importateurs de véhicules d’occasion bénéficient d’une rallonge de trois mois avant la mise en application du décret portant limitation de l’âge des engins roulants importés en Côte d’Ivoire.

Le décret adopté, en Conseil des ministres en décembre dernier mais fortement contesté par les acteurs de la filière des voitures d’occasion, devait entrer en vigueur fin mars.

Le décret stipule que les véhicules légers de plus de 5 ans et les minicars de plus 7 ans n’ont plus droit d’accéder au territoire ivoirien. L’âge maximum est de 10 ans pour les camions poids lourds.

«L’application de la mésure est reportée à fin juin, pour permettre aux acteurs de se mettre en phase avec ce décret», a annoncé le ministre des transports, Amadou Koné, en marge d’une visite de terrain récemment à Assinie. Des propos repris dans le JT de 13h00, ce mardi sur RTI1.

Cette décision était motivée par le souci de rajeunir le parc automobile étant donné que les engins vieillissants sont sources de pollution de l’environnement et de risque d’accident. De même, elle s’inscrit dans le vaste programme de modernisation et de professionnalsation du secteur des transports.

«L’amélioration de la qualité du matériel roulant doit aller dans le sens du renforcement des capacités des transporteurs professionnels», avait expliqué le ministre Amadou Koné.

Face à la grogne des importateurs de véhicules d’occaion, le gouvernement avait entamé une série de rencontres pour lever toutes les équivoques et décider de mesures d’accompagnements.

La prorogation du délai de mise en vigueur du décret va dans le sens d'une accalmie, mais ne résoud pas totalement le problème. Car de nombreux importateurs restent convaincus que le gouvernement a décidé de vérouiller l'activité pour ouvrir le marché des véhicules neufs.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: