Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Odienné: 2 ambulances offertes par l'évêque de la localité
  • Liban: la diffusion du dernier film de Steven Spielberg interdite dans le pays
  • Lesotho: découverte du 5e diamant le plus gros au monde, 910 carats
  • Arabe Saoudite: l'hôtel où étaient détenus des personnalités va rouvrir
  • Transp. aérien: le Qatar accusé d'avoir "intercepté" un avion émirati
  • Tourisme: le nombre de voyageurs a augmenté de 7% en 2017
  • Libye: l'aéroport de Tripoli visé par des combats, ce lundi
  • Etats Unis: des passagers bloqués par la neige à New York vont porter plainte
  • Espagne: 7 migrants trouvent la mort en voulant gagner les Canaries
  • Cyclisme: la Tropical Amissa Bongo 2018 a démarré ce lundi au Gabon

Education: "Retournez à l'école dès mercredi", ordonne Kandia Camara

ActualitéPublié le 12-12-2017 13h317

Les perturbateurs dans les écoles risquent des "sanctions irrévocables", avertit la ministre. Ph. d'archives

La ministre de l’éducation s’est offusquée de manifestations d’élèves constatées lundi dans plusieurs lycées et collèges de Côte d’Ivoire dans l’objectif d’entamer les congés de Noël avant la date officielle du 22 décembre.

A Divo ces troubles ont abouti au saccage du véhicule du véhicule du proviseur du lycée Alphonse Assamoi. Ce mardi, un correspondant local a affirmé que les cours restaient bloqués dans la ville. Des incidents similaires mais moins graves ont été signalés à San pedro, à Dimbokro et à Gagnoa.

Pour Mme Camara, la Côte d’Ivoire ne peut pas se permettre de mettre en péril les acquis, après avoir «consenti beaucoup d’effort pour relever le défi de l’éduction». Toutes les compétences doivent être mutualisées pour que les cours reprenent «dès demain».

«Nous avons accompli de nombreux progrès, nous devons les préserver», a-t-elle insisté dans une déclaration diffusée ce mardi sur la page Facebook du ministère de l’éducation.

Elle en appelle à la responsabilité des parents d’élèves, des autorités administratives et des leaders réligieux devant les «sanctions irrévocables» que risquent les élèves indisciplinés.

«Les auteurs d’actes de vandalisme subiront les rigueurs de la loi. Les chefs d’établissements doivent retablir l’ordre en identifiant et en sanctionnant de façon exemplaire les meneurs de troubles », a-t-elle ordonné.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: