Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Mali: les prix du carburant ont baissé
  • Abidjan: le ministre Amédée Kouakou sur le chantier de l'échangeur de Solibra, ce mercredi
  • Abidjan: 50 véhicules 4X4 remis aux Forces armées, mercredi
  • Corée du Nord: une délégation russe en visite dans le pays
  • France: les 1ers vélos électriques à hydrogènes mis en circulation
  • Migrants en Libye: Amnesty accuse l'Europe de "complicité"
  • Inde: interdiction de publicités TV pour préservatifs en journée
  • Cambodge: l'UE suspend son assistance aux élections
  • Attentat de New York: le suspect inconnu de la police du Bangladesh
  • Yopougon: les femmes de Wassakara ont barré des voies pour exiger de l'eau

Transports: une limite d'âge ferme fixée pour les véhicules importés

ActualitéPublié le 05-12-2017 15h59

Le gouvernement dit tenir à un service de transport public et privé plus sûr. Ph. d'archives

Les véhicules importés d’occasion au-delà d’un certain âge n’entreront plus en Côte d’Ivoire. Le gouvernement a fixé par décret ce mercredi une limite d'âge ferme pour ces véhicules qui constituent la majorité du parc automobile sur le territoire.

Des textes antérieurs autorisaient l'importation de véhicules à un âge maximum de 10 ans. Au delà, l'importateur était soumis à une amende de 10 000 Fcfa par année revolue.

Selon le porte-parole du gouvernement, la limitation de l’âge est désormais fonction du type d’activité à laquelle le véhicule est affecté. L’âge est mesuré «à compter de la date de mise en service en Europe».

Ainsi les véhicules à usage de taxis ne doivent pas avoir plus de 5 ans d’âge. Pareil pour les véhicules de tourisme ou «véhicules personnels». Le plafond est de 7 ans pour les  minicars de 9 à 34 places. Quant aux cars de plus de 34 places, camions de 5 à 10 tonnes et plus, ils doivent avoir un âge de 10 ans maximum.

Cette disposition est appuyée par un autre décret fixant la durée d’exploitation des véhicules de transport public ou privé de personnes et de marchandises.

A ce niveau, un taxi ne doit pas être exploité pendant plus de 7 ans. Cette période est fixée à 10 ans pour les minicars de 9  à 34 places, ainsi que pour les pour les camionnettes de moins de 5 tonnes. Les camions de 5 à 10  tonnes et plus pourront être exploités sur 20 ans au maximum.

Par ailleurs, une période de carence de 10 ans est accordee aux propriétaires de véhicules déjà en circulation afin qu’ils se mettent en règle vis-à-vis de la nouvelle disposition.

Il s’agit de «réduire significativement le nombre d’accidents de la route, de proteger les usagers, et de limiter la production de gaz à effet de serre», a expliqué Bruno Koné en insistant sur la nécessité d’un «service de transport public et privé plus sûr et plus confortable en conformité avec les Objectifs de développement durable (ODD)».

Un parc auto de plus de 20 ans d'âge
L’âge élévé des véhicules en circulation en Côte d’Ivoire a attteint des proportions inquiétantes. D’après les chiffres offciels, 75% des engins ont entre 16 et 20 ans. L’âge moyen est supérieur à 20 ans. Une bonne part du parc automobile échappe au contrôle technique.

Une situation déplorable qui accroit le risque d’accident et à laquelle le gouvernement a décidé de remedier par un vaste prgramme de renouvellement du parc automobile qui vise à injecter dans la circulation 50 000 engins neufs d’ici à 2020.

«Il ne s’agit pas de chasser quelqu’un mais de travailler ensemble pour qu’en lieu et place des vieux taxis, nous fournissions des véhicules neufs», conseillait le ministre des transports, Amadou Koné, lors de la remise d’une centaine de taxis dits de «nouvelle génération».

Le porte parole du gouvernement a prevenu que «des opérations de retraits d’engins les plus agés» vont suivre, de même que le renforcement du contrôle technique automobile de sorte à atteindre un seuil de 100%.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

 

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: