Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Infrastructures: la Chine va financer la réalisation de 6 échangeurs à Abidjan
  • Aéronautique: le premier vol de l'A350-900 d'Airbus effectué
  • Abidjan: les véhicules immatriculés en hausse de 10% par an (étude)
  • Nigeria: les USA vont fournir 12 avions de chasse pour combattre Boko Haram
  • Abidjan: un forum sur la mobilité urbaine s'achève ce mardi
  • France: le patron du groupe Bolloré placé en garde à vue
  • Canada: une camionnette a fauché des piétons et a fait 10 morts
  • Abidjan: plusieurs camions citernes en feu à la GESTOCI, jeudi
  • Togo: le Burkinabé Nikiéma a remporté le Tour cycliste 2018
  • Cocody: la sortie de route d’un véhicule a fait un blessé, lundi

Découverte: Luciano, constructeur auto en solo

Acturoutes Voyages | DécouvertePublié le 12 janvier 2017

Le constructeur posant derrière son auto au dernnier salon mondial à Paris. Photo confrère

Ce fut une véritable attraction au dernier Mondial de l’automobile à Paris. Une voiture impressionnante. Longue de plusieurs mètres, elle ressemble à ce qu’on voit dans les films de sciences fictions : futuriste, éblouissant. Elle ressemble surtout à une voiture de formule 1. Justement, la voiture a été baptisée « Formula Giol ». Comme pour dire que Luciano Giol, son inventeur qui se présente comme un « constructeur indépendant », s’est inspiré de la formule 1, course de voitures puissantes.

De très nombreux curieux n’ont pas manqué le stand de la « Formula Giol ». Immanquable, en effet, était cette création. Tant elle est imposante. « C’est ma 3e construction », a déclaré l’inventeur à Acturoutes. « Mon but était d’imaginer un véhicule électrique de plaisir », a-t-il expliqué par la suite.

« Sport et loisir ». Voilà donc la gamme dans laquelle le constructeur a inscrit son véhicule. Et quand on lui demande combien lui a coûté la fabrication du premier exemplaire, il répond : « une fortune » ! Avec un peu d’insistance, Luciano Giol précise que le prototype pèse pas moins d’un million d’Euro, soit un peu plus de 650 millions de francs CFA. Une vraie fortune que seuls des gens rares…pourront acquérir. Même si la version finale va coûter beaucoup moins que le million d’Euro.

En tous cas, le constructeur indépendant prévient : « la construction se fera en petite série, sur commande ». Le démarrage de la production devrait être effectif en 2017. Après la délicate étape de l’homologation. L’ingénieur passionné de courses ne manque pas d’atout et de détermination, pour passer toutes les étapes. A presque 70 ans, il conduit lui-même personnellement le projet et son évolution.

Barthélemy KOUAME
Envoyé spécial à Paris (France)
barthelek@acturoutes.info

Lire Les Derniers Articles Acturoutes Voyages

Toutes les catégories


Lire également: