Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Algérie: les vols de rapatriement suspendus durant le mois de mars
  • Cameroun: l'Etat veut construire un 2e pont de 60 milliards FCFA sur le Dibamba
  • Abidjan: 504 mille doses de vaccin anti-covid livrées
  • Abidjan: les vaccins anti-covid acheminés par un vol d'Emirates
  • Abidjan: 200 taxis neufs réceptionnés par le FDTR
  • Pont Houphouët-Boigny: les travaux de réhabilitation exécutés à 73%
  • Ghana: 600 000 doses de vaccin anti-covid attendues le 02 mars
  • Etats-Unis: le champion de golf Tiger Woods victime d'un accident de la route
  • Sénégal: 3 locomotives livrées à la Société nationale des chemins de fer
  • Tunisie: la PDG de TunisAir limogée, deux mois après sa nomination

AMUGA: premier Conseil stratégique pour définir la feuille de route

ActualitéPublié le 21-01-2021 15h09

La première mission est de l'AMUGA est d'organiser l’activité du transport à Abidjan. Ph. DR

L’Autorité de la Mobilité Urbaine dans le Grand Abidjan (AMUGA) a ouvert ce jeudi la première réunion de son Conseil stratégique, marquant la mise en service officielle de l’instance qui va définir les actions prioritaires de la structure  chargée de coordonner les grands démembrements du transport  urbain à Abidjan et sa banlieue. Une étape très attendue, depuis la création de l’AMUGA en 2020, en raison des conditions de mobilité dans la capitale économique ivoirienne, encore marquées par l’inconfort et des coûts excessifs, malgré les efforts du gouvernement en terme de reformes et d’infrastructures de transport.

Le ministère des transports sous la coupole du gouvernement est engagé sur divers chantiers qui visent à asseoir une meilleure visibilité des déplacements des populations dans le Grand Abidjan par l’offre de transport de masse. Les projets majeurs sont la première ligne de métro qui reliera les zones Nord et Sud d’Abidjan, ainsi que le réseau de Bus Rapid Transit ou BRT qui va servir de connexion d’Est en Ouest.

dir cab

«Il est important que la structure qui va soutenir ces projets se déploie et se mette en place. Il s’agit pour l’AMUGA d’anticiper et d’accompagner les mesures et reformes en matière de transport urbain», a indiqué Ahmed Diomandé, Directeur de cabinet du ministre des transports, qui portait la caution du gouvernement à cette séance de travail qui devrait aboutir à une feuille de route à soumettre  la Direction Générale. Il assuré de «tout l’appui politique et financier nécessaire» pour accompagner la nouvelle structure dans l’atteinte de ses objectifs.

«A ce titre, l’AMUGA devra assurer la gouvernance institutionnelle de la mobilité urbaine dans le Grand Abidjan en veillant à l’amélioration de la circulation des personnes et des marchandises à travers l’aménagement des infrastructures et des équipements nécessaires au transport, la mise en œuvre des moyens de transport ainsi que des services liés au transport et aux déplacements», a-t-il ajouté.  

En attendant la livraison des grands projets d’infrastructures routières, la problématique de la mobilité met à nue les insuffisances des infrastructures de base. Ce à quoi le Directeur général de l’AMUGA, Romain Kouakou, compte s’atteler en premier recours.  

«Il faut travailler sur les infrastructures primaires  c’est-à-dire les gares de stationnement qui sont rares dans les communes et régler les problèmes aux différents carrefours pour empêcher d’en faire des points de chargement des transporteurs. L’autre défi sera de combattre l’incivisme sur la route», a-t-il rappelé.

L’AMUGA est une entité sous la forme d’une Autorité administrative indépendante dotée de la personnalité juridique et d’une autonomie financière, avec pour mission principales d’assurer l’organisation et la coordination des différents modes de transport urbain du périmètre de sa compétence.

Le Conseil stratégique  dont les membres ont été désignés le 30 septembre 2020 est un pool d’experts de différents ministères directement concernés par la thématique de la mobilité dont le ministère de la construction et celui de l’assainissement. Il est élargi aux autorités communales du Grand Abidjan et est chargé de définir les orientations stratégiques.  

«Avec autant d’intelligence, il n’y a pas raison que nous n’arrivions pas à donner à Abidjan son lustre d’entant. Nous attendons beaucoup de l’AMUGA. Nous sommes très confiants», s’est réjoui M. Ahmed Diomandé.  

Au nom des autres membres du Conseil, Mme Dabié Sylvie, a assuré qu’au vu du soutien ferme affiché par le ministère des transports, «la mission sera un succès».  

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: