Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Canada: la fermeture des frontières prolongée jusqu'au 21 février
  • Transp. aérien: Air Burkina prévoit l'acquisition d'avions A220
  • France: le test covid-19 exigé aux voyageurs arrivants dès dimanche
  • Mali: un convoi de l'armée visé par une attaque jihadiste, 3 militaires tués
  • Belgique: les voyages non-essentiels à l'étranger interdits pour le mois de février
  • Abidjan: la validité du test de covid-19 réduit à 5 jours
  • Mobilité urbaine: première réunion du Conseil stratégique de l'AMUGA, jeudi
  • Abidjan: les vaccins anti-covid 19 attendus à la mi-février
  • Centrafrique: des axes routiers bloqués par les groupes rebelles
  • Transp. aérien: les compagnies africaines ont perdu 14 milliards de dollars en 2020

Routes: la capacité de financement du FER monte à plus de 150 milliards FCFA

ActualitéPublié le 11-01-2021 14h12

Les solutions financées par le FER contribuent à réduire les impacts négatifs de la dégradation des routes sur les activités économiques. Ph. d'archives

Au Fonds d’entretien routier (FER) de Côte d’Ivoire, la courbe des engagements financiers pour exécuter le Programme d’entretien routier est résolument ascendante. Ce qui conforte les projections du gouvernement en matière d’accroissement du flux des échanges par voie routière et globalement d’amélioration des conditions de vie des populations.  

En effet, de 73,9 milliards de FCFA décaissés au cours de l’exercice 2016-2017 pour l’exécution des travaux d’entretien routier courants et périodiques  le FER est monté à environ 151 milliards de FCFA au titre des années 2019-2020, selon le bilan transmis à Acturoutes. C’est une progression de plus de 200%  sur les trois dernières années qui coïncident avec l’arrivée de Lanciné Diaby à la Direction générale.

Ceci «dénote d’un accroissement notable du niveau des paiements effectués par le FER, ces dernières années», commente le Directeur général cité par notre source.

Dans la même période, le FER a intégralement remboursé un prêt de 130 milliards de FCFA contracté depuis 2014. Mais il reste encore du chemin pour combler les besoins en matière d’entretien du réseau routier ivoirien estimés à plus 270 milliards de FCFA par an, selon le ministère de l’équipement et de l’entretien routier. Les routes ont longtemps souffert d’une part de la rareté des ressources pour le financement des travaux d’entretien et d’autre part de la pratique de la surcharge des camions de marchandises, réduisant la durée de vie des ouvrages.

Ingénieur des Travaux publics et spécialiste des questions de développement, M. Diaby  exprime une détermination à la mise à jour du réseau routier conformément à la dynamique du Programme Social du gouvernement.  

Les solutions financées par le FER contribuent à réduire les impacts négatifs de la dégradation des routes sur les activités économiques et la mobilité des personnes en zone urbaine. En zone rurale, des routes moins cabossées sont indispensable à l’acheminement des productions agricoles vers les centres de consommation.  

La Côte d’Ivoire prévoit 595 milliards de FCFA réservés aux routes dans le Budget 2021.  6 000 km de routes à réhabiliter et à construire sur les 5 ans à venir au titre du Programme d’entretien routier.

Célestin KOUADIO      
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: