Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Ministère des transports: Mamadou Diomandé nouveau Directeur de Cabinet
  • Aéronautique: Air France présente son premier A350
  • Transp. aérien: Ethiopian Airlines lance ce lundi sa ligne Abidjan-New York
  • France: ouverture du 53 Salon aéronautique du Bourget, ce lundi
  • Burkina Faso: l'Etat va décaisser 14 milliards pour de 300 ambulances
  • Abidjan: bientôt une unité de montage de véhicules neufs (Ministre)
  • Trophée Babacar Ndiaye 2019: le Super Prix Grand bâtisseur remis au lauréat
  • Koumassi: la gare des taxis sise au grand carrefour fermée (Maire)
  • Africa Road Builders 2019. La cérémonie ce mercredi en Guinée Equatoriale
  • Rwanda: les Ivoiriens en visite désormais exempts de visa

Infrastructures: la Chine, un "grand ami de l’Afrique", selon un cadre de la BAD

ActualitéPublié le 04-12-2018 15h06

Le rail électrifié entre l'Ethiopie et Djibouti, une illustration du succès de la coopération avec la Chine. Ph. d'archives

Les critiques et les objections de l’Occident n’y feront rien, L’Afrique tient à poursuivre son partenariat avec la Chine, surtout en matière d’investissements dans les infrastructures.

A Kigali au Rwanda où se tient la 13e Conférence économique africaine, rendez-vous organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), un cadre de la Banque Africaine de Développement a rappelé la Chine reste un bon partenaire.
«Les investissements chinois sont les bienvenus en Afrique. C'est nous Africains qui devons décider ce dans quoi nous voulons que la Chine investisse», a affirmé Gabriel Negatu, Directeur général du bureau business et développement de la région Afrique de l'Est de la BAD.

La Chine a réalisé la ligne ferroviaire entre Mombasa et Nairobi, au Kenya. En Ethiopie, la coopération entre Addis-Abeba et Pékin a permis d’établir la voie ferroviaire électrifiée qui permet de rallier Djibouti.
«De nos jours, l'Occident ne peut pas soutenir ce genre de grands développements d'infrastructures en Afrique», a ajouté M. Negatu.

Mais de tels chantiers s’arrachent au prix d’une dette de plus en plus etouffante. A ce jour, la dette cumulée ds pays d’Afrique de l’Est envers la Chine atteint 30 milliards de dollars.
En Afrique de l’Ouest également, la Chine est un partenaire de poids. La Côte d’Ivoire, où la Chine finance d’importants projets tels que la section d’autoroute ente Tiébissou et Bouaké, a mis en place un Comité de suivi du portefeuille des investissements chinois. Comme pour indiquer que la coopération va encore durer longtemps.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: