Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Burkina: 48 km de voiries réalisés à Manga pour la Fête nationale
  • Hong Kong: un bus s'est déporté sur le trottoir, tuant 3 personnes; ce lundi
  • Yamoussoukro: une marche organisée dans les rues contre la corruption
  • Maroc: une conférence internationale sur la migration s'ouvre lundi
  • Niger: un soldat de la Force Barkhane tué dans un accident de véhicule
  • France: les "gilets jaunes" de nouveau dans les rues, samedi
  • France: des véhicules incendiés à Paris, lors de la marche des "gilets jaunes"
  • France: prés de 2 mille personnes interpellées à la manif des "gilets jaunes"
  • Soudan: 5 morts dans le crash d'un hélicoptère, dimanche
  • Sécurité routière: 1,35 million de morts sur les routes par an dans le monde (OMS)

Carrefour de l’Indénié: Claude Isaac De donne les causes de l’inondation

ActualitéPublié le 15-05-2018 13h50

L'invité a annoncé de nombreuses actions d'assainissement. Photo DR

Après les pluies du vendredi, les Abidjanais ont été surpris de voir le carrefour de l’Indenié encore inondé avec en prime, de nombreux véhicules engloutis, en dépit de travaux pour notamment, améliorer les conditions de mobilité dans la zone.

Le ministre de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme, Claude Isaac De s’est prononcé sur l’incident, en mettant en cause la scission d’un grillage du barrage du Bassin versant du Gourou, sous l’effet des ordures solides telles que les pneus, entraînés par les eaux de ruissellement.

«Sans ça, nous n’allions pas connaître une telle situation parce que l’eau allait monter au niveau du barrage puis redescendre après. Les choses n’allaient pas prendre une telle ampleur» , a soutenu le ministre Isaac De.

C’était lundi, lors de la 6e rencontre dite «Twins Time», cadre d'échanges directs entre l’Etat et le secteur privé, mise en palce par le Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat-secteur-privé (CCESP). Le débat s'articulait autour de «la place du secteur de la construction dans une économie émergente: enjeux et défis».

Poursuivant, M. Isaac Dé a dénoncé l’incivisme de la population, qui met à mal le travail du gouvernement en vue du développement de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, l’orateur a promis que toutes les habitations construites sur des sites dangereux ou non autorisés, seront démolies.

Parallèlement, «nous travaillons à rendre simple et rapide les procédures administratives. Vous pouvez avoir le permis de construire à 50 000 FCFA en 14 jours», a-t-il révélé.

Simon Nessenou

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: