Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Port d'Abidjan: le canal de Vridi élargi sera inauguré en janvier 2019 (Ministre)
  • Abidjan: de nouveaux autobus articulés de la SOTRA présentés au public
  • Sécurité routière: la situation en Côte d'Ivoire est "assez grave" (OMS)
  • Abidjan: un comité régional contre la migration clandestine mis sur pied
  • France: attaque terroriste à Strasbourg, au moins 3 morts
  • France: le présumé tireur de Strasbourg abattu (police)
  • France: patrouilles dans les rues et hélicos pour retrouver le terroriste
  • France: les contrôles renforcés à la frontière avec l'Allemagne
  • France: les recherches du terroriste se poursuivent jusqu'en Allemagne
  • Burkina: 48 km de voiries réalisés à Manga pour la Fête nationale

Rwanda: les véhicule automatiques souhaités à l'examen de conduite

ActualitéPublié le 16-04-2018 19h53

L'utilisation des voitures automatiques est en croissance à l'échelle mondiale. Ph. d'archives

Un citoyen rwandais a demandé au Parlement de modifier la loi sur l’examen de conduite automobile en permettant aux candidats de choisir entre les voitures automatiques et les véhicules à transmission manuelle.

Dans une lettre adressée aux législateurs, M. Frank Shumbusho fait valoir que les méthodes actuelles aux examens de permis de conduire avec des voitures manuelles bloquent les propriétaires de véhicules automatiques.

«Les voitures automatiques sont importées et autorisées à entrer dans le pays comme les véhicules manuels, mais aux essais de permis, les voitures automatiques ne sont pas autorisées», a déclaré Shumbusho dans sa requête également transmise à la police et au ministère de la Justice le 11 avril.

Normalement, les lettres adressées au Parlement sont envoyées au chef de la commission parlementaire concernée qui les examine et les analyse avant qu'elles ne soient présentées à la commission.

Par exemple, le cas de Shumbusho peut être traité par la commission des affaires sociales, qui doit faire des recherches sur le terrain avant que la question ne soit présentée comme un ordre du jour par l'un des législateurs.
Selon François Byabarumwanzi, député et président de la Commission chargée de la lutte contre l'idéologie du génocide, l'appel de Shumbusho au Parlement sur le sujet est un processus qui pourrait prendre assez de temps
«Pour que le Parlement considère la pétition d'un citoyen, la commission doit faire beaucoup de lobbying. Cela peut prendre plus d'un an, car il y a beaucoup de questions urgentes à discuter pendant les sessions plénières», a déclaré M. Byabarumwanzi.

Le législateur a également ajouté que la suggestion de Shumbusho devrait être adressée directement à la police nationale rwandaise.

«Pour connaitre une voiture, il faut apprendre à utiliser la transmission manuelle. Une voiture automatique ne montre pas facilement à quel point il est techniquement approprié de contrôler la vitesse (…). Je pense qu'il peut envoyer le plaidoyer à la police de la circulation», a déclaré Byabarumwanzi.

M. Shumbusho soutient dans sa lettre que les examens de permis de conduire de véhicule automatique sont menés ailleurs dans des pays développés comme le Japon en raison d'une utilisation croissante de voitures automatiques à l'échelle mondiale.

Selon les statistiques, les véhicules légers à transmission automatique devaient représenter environ 32% de la production automobile totale.

La production mondiale de véhicules légers par type de transmission montre qu'à partir de 2012, les voitures manuelles se situaient à 49,4% mais elles ont baissé à 46,2% en 2017.

Certains automobilistes de Kigali ont déclaré que si elle était considérée, la pétition de Shumbusho serait un grand soulagement pour eux.

«Si cela est considéré, cela peut changer beaucoup de choses. Plus de gens vont acquérir des permis, la police gagnera plus d'argent, et des automobiles automatiques moins chères seront achetées ... c'est gagnant-gagnant», a déclaré Kabera Claude, un chauffeur.

Eugène UWIMANA
Correspondant au Rwanda

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: