Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • USA: à cause des incendies, des parkings transformés en camps en Californie
  • Burkina: le Président Kaboré en visite officielle au Japon
  • France: plus de 100 mille "gilets jaunes" dans les rues ce samedi
  • Burkina: l'échangeur du Nord, à Ouaga, inauguré ce jeudi
  • Maroc: le TGV reliant Casa à Tanger inauguré ce jeudi
  • Abidjan: un taxi-compteur a manqué de chuter du pont de Gaulle, mardi
  • Algérie: collision entre un bus et un véhicule touristique à Djelfa, 3 morts
  • Côte d'Ivoire: un guide de gestion des flux migratoires élaboré
  • Burkna: l’échangeur du Nord à Ouaga ouvert à la circulation le 15 novembre
  • Mauritanie: collision entre deux bus dans le Centre, 11 morts

Pont HKB: les tarifs ont été "étudiés", affirme le ministre Patrick Achi

ActualitéPublié le 24-12-2014 13h30

Le ministre des infrastructures entouré de ses collègues du commerce (à droite) et des transports (à gauche)

Les tarifs du péage sur le pont HKB vont-ils faire fuir les usagers ? A cette appréhension des Abidjanais, le ministre des infrastructures économiques a répondu non. Selon Patrick Achi, les prix fixés ont été « extrêmement étudiés ». 

Pour étayer ses propos, le ministre qui était face à la presse hier a révélé que les premiers tarifs envisagés étaient de 1000 FCFA pour les véhicules légers et 4000 FCFA pour les poids lourds. Mais, afin d’avoir des coûts «en adéquation» avec la bourse de l’Ivoirien modeste, ils ont été revus à la baisse pour donner par passage, 500 FCFA pour les véhicules légers et 1500 FCFA pour les minicars et camions. Tandis que les poids-lourds paieront 3000 FCFA. 3 modes de paiement s’offrent aux usagers: en espèce, par télécarte et par téléphonie mobile. 

Le pont reste attractif par « le confort, la sécurité, le gain économique,  l’apport en protection de l’environnement et la fluidité », a-t-il insisté.  

Alors que des voix dénoncent déjà une congestion du trafic aux ronds-points situés du côté de la Riviera, le Patrick Achi assure que cette situation désagréable prendra fin dans quelques mois avec la livraison du projet du boulevard de France redressé comportant des bretelles devant fluidifier le trafic.  

En attendant, il a demandé au concessionnaire « d’améliorer la signalisation » au niveau du pont et d’élaborer des « kits d’éducation » dans le cadre de sa stratégie commerciale.  

Mathias KOUAME
m.kouame@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: