Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Mali; François Hollande en visite dans le pays
  • Inde: le voyage du train le plus rapide du pays a heurté une vache sacrée
  • France: une voiture blesse 4 "gilets jaunes" à Rouen
  • Transp. aérien: Ethiopian Airlines désignée numero 1 en transport de fret
  • Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de l'A380
  • Guinée: l'ex-premier ministre Lansana Kouyaté est rentré au pays
  • Jamaïque: un gagnant à la loterie vient retirer son chèque, masqué
  • France: 2 personnes brûlées par de l'acide sur la ligne 11 du métro de Paris
  • France/Italie: l'ambassadeur français bientôt de retour à Rome
  • Venezuela: des militaires bloquent un pont frontalier avec la Colombie

Yopougon: un autobus entièrement calciné ce mardi

ActualitéPublié le 22-04-2014 14h30

Après les flammes, des curieux d'un autre genre ont pillé ce qui restait de l'épave. Ph. N'Guessan N.

Un autobus de la SOTRA a été ravagé par les flammes ce mardi à la montée du deuxième pont à l’entrée de Yopougon. De l’engin, il ne restait qu’un amas métallique fumant, pris d’assaut par des jeunes gens en quête de ferraille à revendre, a constaté Acturoutes.

Les passagers avaient cependant réussi à évacuer à temps, juste avant que les flammes déclarées dans les circuits du véhicule ne deviennent furieuses. Ils ont été imités par le chauffeur qui d’après les témoignages, a eu beaucoup de difficultés à se soustraire de sa cabine. Sauve qui peut.

C’était aux alentours de 11h00, alors que le bus quittait l’autoroute et amorçait la bretelle en direction du carrefour Siporex. 

Le service communication de la société de transport public, joint au téléphone a confirmé l’incident, précisant qu’il s’agit d’un bus de la ligne 39 affecté à la liaison entre le Plateau et Yopougon-Niangon.
« Le chauffeur s’en est tiré avec quelques blessures légères », a assuré notre interlocuteur sans plus de détail sur les causes de l’incendie.

Les sapeurs-pompiers et les agents de police arrivés sur les lieux n’ont pu que constater le ravage effectué par les flammes sur le mastodonte devenu méconnaissable.

Une perte pour la SOTRA qui multiplie les initiatives pour le renforcement du matériel roulant. Mais une aubaine pour des ferrailleurs qui, sortis en masse des quartiers environnants, s’acharnaient sur l’épave encore chaude de l’autobus pour la dépecer. Impuissants, des éléments des forces de l’ordre ont choisi de limiter les dégâts en fermant l’accès à la bretelle

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: